August 24, 2012 Lebanon Middle East

Veer: Le Luxe, ce Concept Perdu!

Phone Number: +961-9-22 56 23

Address: P.O.Box 90-1185 Zouk Mikael, Kaslik, Lebanon

Website: http://www.veer.com.lb

Price Range: 1000-1200 $

Promenez-vous au pays et de grandes banderoles vous taperont souvent à l’œil : « Appartements Super De Luxe à Vendre ». Une fois la visite achevée, vous vous dites : « Luxueux ? Pas tant que ça. ». Restons diplomates pour cet été 2012. Dans l’absence de normes et de contrôle de qualité, ces réactions sont devenues communes. Néanmoins, vous n’attendez pas à les retrouver avec le même fracas dans le secteur des services dans le pays régional de « services ». Pourtant, le Veer avait le potentiel de passer le cap de médiocrité locale. Mais il manquait des détails. Des détails qui font le Luxe.

L’idée :

Déjà développée par NoGarlicNoOnions, le Veer vous propose de passer une agréable journée à la piscine au joli bar du milieu et aux quelques matelas voire jacuzzi pour les plus capricieux. L’établissement moderne vous propose également (et avant l’achèvement de l’hôtel) de passer une nuit dans une de leur 4 villas à 1200 USD pour apprécier ce qu’ils appellent « le vrai luxe ». Alléchant. Et c’est notamment à travers ce second service que je me suis permis de l’évaluer, curieux de découvrir la pièce balnéaire la plus chère du pays. Les plus :

       -Positionnement géographique : Très bien localisé à Kaslik, aux côtés des plages privées et autres restaurants et magasins.

       -L’entrée est assez impressionnante et quelque peu décalée avec cette architecture moderne et ce comptoir accueillant les clients.       

        -La majorité du staff, malgré leur erreurs de débutants, sont accueillants, généreux et pleins de bonne intention.

       -La remarquable piscine privée pour les 4 villas avec la sympathique idée des flotteurs ou matelas gonflables.

       -Le jacuzzi privé devant la villa est assez vaste.

       -De loin, le salon et la salle de bain avec l’idée de la vue paraissent corrects mais vous allez être déçus par le reste.

Les moins :

       -La sécurité : un couple de fiancés se faitfouiller tout type de sac, bagages à main...la classe

       -Les dimensions intérieurs, notamment la chambre avec la mince distance qui sépare les vitres et le lit

       -L’incroyable rideau qui ne couvre pas toute la vitre alors que vous ne pouvez fermer l’œil avec toutes les lumières de l’extérieur.             Avec la petite distance évoquée, vous avez parfois l’impression d’être enfermé dans un bocal

       -Pas de clé pour la principaleported’entrée : vousêtesdansl’obligation de contourner la villa…bon, l’argument du soft opening                 commence à ne plus tenir

       -Le léger bruit de l’airconditionné

       -Unefinition en boisassezlégère par endroits

       -Le petit déjeuner : très commun, aucune touche supplémentaire. On dirait même des croissants chauffés au micro-onde

       -Les amuses bouches ne sont pas toutes fraîches et risquent de vous faire passer une mauvaise nuit…toujours en mode de soft                 opening les amis ?

L’ambiancegénéralemérited’êtreétalée. Car vousrisquez de tombersurune villa à 15 chichas et suruneautre pour unebachelorette party avec la musiquejusqu’à 2h30 du matin sans aucunpréavis par téléphone ou à la réception. Ça commence à fairebeaucoupquand on néglige la notion du collectifdans un concept donné. Réfléchir un concept (quelqu’ilsoit) et se donnerlesmoyens de l’appliquerminutieusement. Le Management du Veer y estpassé à coté de ce sujet. Et c’estdommage car il dispose de quelquessolidesingrédients, d’uneidéerentable et de peu de concurrence. Cecidit, le Veer n’est pas du tout mauvaismais il estmauvais par rapport au concept qu’ilprétendincarner. Le luxeestunedéfinition du somptueux, du magnifique et d’unexcès de confort.

Pour un soft opening, j’ai réalisé que le seul véritable luxe de l’endroit est celui de mettre la main à la poche pour payer, TVA non incluse, les 1200 USD pour… une nuit ordinaire.

Categories: Contributors

CURRENT EVENT

LOCATIONS

CATEGORIES

FILTER POSTS


RECENT COMMENTS

loading ...





PREVIOUS ARTICLE

Laphroaig Single Malt Tasting at the Merchant of Venice

NEXT ARTICLE

Marion: A Little French Spot at Le Mall Dbayeh (Restaurant Closed)